Autres violences sexistes et sexuelles

Violences sexuelles

En 2016, l’enquête « Violences et rapports de genre » menée par l’INED, a permis de mesurer le nombre de personnes ayant subi des violences sexuelles (viols, tentatives de viol, attouchements du sexe, des seins ou des fesses, baisers imposés par la force, pelotage) au cours de leur vie.
Ces violences ont concerné 14,5 % des femmes et 3,9 % des hommes âgés de 20 à 69 ans.

Source : enquête « VIRAGE », INED, 2016

De quoi parle-t-on ?

Les violences sexuelles portent atteinte aux droits fondamentaux de la personne notamment à son intégrité physique et psychologique.
Elles sont l’expression de la volonté de pouvoir de l’auteur qui veut assujettir la victime.
Le responsable de l’agression sexuelle est l’auteur quelles que soient les circonstances de la violence sexuelle.
Les conséquences pour les victimes quelle que soit la forme des violences sexuelles sont importantes, nombreuses et durables, notamment anxiété, trouble du sommeil et/ou de l’alimentation, peurs intenses, culpabilité, dépression, isolement, conduites à risque ou agressives… Ces manifestations sont propres à chaque victime et sont variables dans le temps. La victime doit être aidée et accompagnée.

Repérer

Les victimes de violences sexuelles peuvent intérioriser leurs souffrances et refuser l’aide proposée. Par ailleurs, certaines situations de violences ne sont pas toujours faciles à repérer. Chacun doit être attentif aux signes particuliers, comme des changements d’attitudes brutaux, inhabituels ou disproportionnées chez la personne.

Agir

Vous protéger :

N’hésitez pas à appeler le 17 pour prévenir la police ou la gendarmerie qui vous indiquera ce que vous devez faire. Vous ferez l’objet d’une attention particulière de la part des services de police ou des unités de gendarmerie qui ont mis en place des dispositifs d’accueil et d’aide aux victimes : intervenantes sociales, psychologues, permanences d’associations d’aide aux victimes…

Vous pouvez également consulter un médecin. Il constatera les faits par un certificat et prendra les premières mesures d’urgence concernant votre santé. Il vous prescrira une contraception d’urgence en cas de besoin et, dans tous les cas, un traitement préventif du Sida, un traitement antibiotique contre d’éventuelles maladies sexuellement transmissibles et un prélèvement pour dépistage.

Dans la mesure du possible, ne vous lavez pas et conservez dans un sac en papier vêtements ou linges souillés qui pourront peut-être servir à identifier l’agresseur et constituer une preuve.

Ressources

Information et conseils


Collectif féministe contre le viol
« Viols Femmes Information » : 0 800 05 95 95
Numéro vert, gratuit et anonyme, destiné aux femmes victimes de viol ou d’agressions sexuelles,
à leur entourage et aux professionnels / professionnelles concernés.

Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 19h.

Associations spécialisées

Maison des femmes de Bordeaux

Réseau Fédération Nationale Solidarités Femmes

27 cours Alsace Lorraine, 33000 Bordeaux

Tel : 05 56 51 30 95

Mail : maison.des.femmes@wanadoo.fr

Maison d’Ella – Centre Accueil Consultation Information Sexualité de Bordeaux

381 Boulevard Wilson, 33200 Bordeaux

Tel : 05 57 09 25 77

Mail : maisondella33@gmail.com

Site : http://cacis-pro.fr/?page_id=850

Planning Familial 33

19 rue Eugène Leroy, 33800 Bordeaux

Tel : 05 56 44 00 04

Mail : planningfamilial33@gmail.com

Stop aux Violences Sexuelles 33

29 Rue Albert Pitres, 33000 Bordeaux

Tel : 08 92 97 68 51

Mail : stopauxviolencessexuelles33@gmail.com

Top